L’Australie est un Pays magnifique, mais c’est aussi un pays gigantesque. C’est pour cela que se déplacer à l’intérieur du pays peu vite devenir problématique. Il y a plusieurs solutions:

On the road again

La perspective de passer Noël au bord de la route ne nous emballe franchement pas. Une seule solution, rejoindre Espérance, un petit port de pêche aux plages de sable blanc et eaux turquoises. L’auto stop se passe à merveille, nous n’attendons pas plus de 2h dans un endroit avec nos pancartes en carton et en se plaçant chacun à des endroits stratégiques, notre plan d’attaque est imparable!
Escarpins Plateforme Femmes MissSaSa Noir Chaussures
Nous montons avec une jeune étudiante qui elle aussi était auto stoppeuse lorsqu’elle voyageait. Elle propose de nous héberger pour la nuit, avec juste une petite précision, ne pas avoir peur de son père car il ressemble à Gandalf !
Et effectivement Gandalf nous reçoit dans sa typique maison en bois, pleines de reliques et nous installe dans une caravane au fond du jardin. Mission extermination de fourmis toute la nuit et nous reprenons la route le lendemain.

Noël sous 35°

Nous expérimentons notre premier Noël sous les tropiques, au menu pour ce réveillon, gros barbecue, il y a que ça de vrai! Une habitante nous laisse gentiment son jardin pour que nous puissions planter la tente. Au programme de la semaine: foot, plage, randonnées, rencontre incroyable avec des aborigènes qui nous offrent un repas et soirée du premier de l’an, plutôt calme car dans cette petite ville de pêcheurs, c’est pas The Best Place Ever pour faire la fête, c’est plutôt à minuit tout le monde au lit!

Nullarbor

Pour rejoindre Adélaïde, cinquième ville d’Australie, il nous faut passer par le Nullarbor.
Nullarbor signifie Nul arbre en latin et ouais, ça pose les bases de l’endroit! Le Nullarbor est une pleine désertique de 1200km qui relie les états du South Australia et Western Australia, on y trouve d’ailleurs l’une des plus grandes lignes droites au monde (145km).
Pour pouvoir réussir la traverser, on est obligé de tout faire d’un trait avec le même véhicule car si on te dépose en plein milieu du trajet t’es mal ! Et ouais c’est le désert !
Après 20h d’attente dans une station service pour choisir le bon véhicule, on trouve un RoadTrain (camion train) tout droit sorti du film Mad Max. Ces camions emblématiques de l‘Outback Australien peuvent mesurer jusqu’à 50m de long et atteindre les 200 tonnes. Les chauffeurs de ces RoadTrain les «Truckie» sont des gens souvent seuls, je pense que c’est pour cela qu’il nous prend en stop, pour partager son temps de conduite et échanger avec nous.
Au final nous faisons plus de 11h de route avec ce chauffeur MissSaSa Noir Escarpins Femmes Chaussures Plateforme Néo-Zélandais à l’allure de All Black.

Adélaïde

Nous ne nous attardons pas à Adélaïde, nous visitons un peu la ville, profitons d’un parc pour pouvoir planter notre tente pour se reposer de ce périple, mais notre objectif c’est Melbourne!

Melbourne

C’est la fin de notre RoadTrip en stop mais le début de la galère. Tout fraîchement arrivés de notre Outback australien dans cette ville de 4 millions d’habitants, clairement, on était pas prêt!
Car dans l’Outback, c’est facile de planter la tente dans la forêt, dans un jardin ou une vaste étendue, il fait beau et chaud aussi. Mais à Melbourne, c’est une autre histoire! Le temps y est changeant, on la surnomme d’ailleurs la ville aux quatre saisons en une seule journée, bref ça pose le cadre …

Travailler à Melbourne.

Néanmoins, Melbourne est une ville incroyable,magnifique,cosmopolite, réputée pour être la ville où il fait le plus « bon vivre » au monde. On y trouve alors la motivation de se donner à fond pour trouver du travail et se sortir de la galère.
Jardinier, Promeneur de chiens, Événementiel, coacher des enfants au foot, tous ces petits boulots nous permettent de gagner quelques dollars.

Tomber sur sa famille à des milliers de kilomètres

C’est finalement le hasard qui nous sort de là. En donnant de mes nouvelles à mes parents, ils m’apprennent qu’on leur a dit que j’ai peut-être de la famille sur Melbourne.
S’engage alors des recherches, tels des détectives privés pour trouver une trace de cette famille, au final, je trouve leur adresse mail et leur envoie un message pour leur décrire notre situation. Ils habitent toujours Melbourne et nous accueillent durant 3 merveilleuses semaines, nous traitant comme leurs propres enfants.

Comme quoi, tout est possible, il faut se lancer, vous n’avez rien à perdre. En démarrant ce RoadTrip en stop, nous savions que ça n’allait pas être facile, qu’il y aurait des hauts et des bas mais l’on apprend tellement sur soi même. Chaque jour est une aventure, on ne sait pas de quoi sera fait le lendemain, chaque rencontre et inoubliable. Qui aurait pu prédire que j’aillais retrouver ma famille à des milliers de kilomètres de chez moi.
Faites donc place à l’imprévue! Partez en Stop!